Wiki Star Wars Fanon
Advertisement

L'Ordre Jedi était un ancien ordre indépendant d'utilisateurs de la force s'évertuant au maintien de l'équilibre de la force et de l'ordre naturel des choses. Rapidement, l'Ordre Jedi devint le gardien de la paix et de la justice au sein de la République Galactique.

L'ordre fut crée environ 10 000 ans avant la bataille de Yavin, avec la fusion de plusieurs tribus d'utilisateurs de la force sous l'initiative du Premier Jedi, sur la planète Ahch-To.

L'Ordre Jedi fut à plusieurs reprises le bras armé de la République galactique bien que l'ordre ne soit pas une organisation armée. Cependant, à certaines occasions d'urgence, l'Ordre Jedi se réforma temporairement en force armée afin de combattre des menaces de grandes envergures visant la République, comme l'Ordre Sith.

Les Jedi prospérèrent durant de nombreux millénaires, mais ceux-ci furent en grande parti anéantis par le complot orchestré par le seigneur sith Dark Sidious, au cours de la Guerre des Clones. Après la défaite de l'Empire Galactique, et la réinstauration de la République, l'Ordre Jedi fut refondé par le Maitre Jedi Luke Skywalker. Toutefois, cette nouvelle génération fut décimée par Ben Solo.

Histoire[]

Genèse[]

Durant plusieurs millénaires, une communauté humaine primitive s'était établie sur la planète Ahch-To. Celle-ci était composée d'un grand nombre d'utilisateurs de la force. Au fil des ans, cette communauté se scinda en de nombreuses tribus nomades qui s'affrontèrent fréquemment.

Après plusieurs siècles d'affrontements, un seigneur de guerre parvint à unifier la plupart des tribus de Ahch-To autour d'une même religion, le Dai Bendu. Cette religion avait pour but de codifier l'utilisation de la force afin de mettre un terme aux guerres qui ébranlaient la planète. Au cours des siècles, la religion du Dai Bendu pris de plus en plus d'importance sur Ahch-To. Cependant, des descensions internes et des interprétations divergentes sur les voies de la force mena à un nouveau climat de guerre.

Au cours d'une guerre à la violence inouïe, un vieil ermite parvint à vaincre à lui seul les plus puissantes grandes armées de la planète, sans armes ni effusion de sang, en utilisant uniquement les pouvoirs de la force. Cette démonstration de force fit se soumettre l'ensemble des tribus d'Ahch-To aux enseignement du vieil ermite. Ce dernier devint le Premier jedi et construisit de ses propres mains le premier Temple de l'Ordre sur une île isolé. Le Premier Jedi écrivit un Code Jedi visant à garantir la paix et l'équilibre sur la planète et dans la force.

Rencontre avec la République[]

Environ 8000 ans avant la bataille de Yavin, un corps expéditionnaire de la République galactique se rendit sur la planète Ahch-To. Des liens diplomatiques se tissèrent alors entre la République et l'Ordre Jedi, l'ordre voyant la République comme l'objet qui permettrait l'aboutissement de l'équilibre des forces et du maintien de la paix dans la galaxie.

Le Temple Jedi de Thyton plus de 3000 ans avant la Guerre des clones.

Plusieurs siècles ans plus tard, après que les mondes du noyau se soit fait attaqué par une espèce maniant la force, l'Ordre Jedi vint au secoure de la République. Après avoir vaincu les envahisseurs, l'Ordre Jedi devint le gardien de la paix de la République. Le temple de l'Ordre jedi fut alors déplacé sur la planète Tython, un monde d'avantage relié à la force que Ahch-To et plus proche géographiquement de la capitale républicaine.

Les Ténèbres Séculaires[]

Durant les premières années de l'Ordre Jedi, une lutte idéologique prit place entre ceux prônant l'étude exclusive du coté lumineux de la force, et ceux souhaitant en étudier tous les aspects même les plus sombres. Près, 6000 ans avant la bataille de Yavin, cet discorde d'une centaine d'années se transforma en un réel conflit armé au sein de l'ordre Jedi.

Les membres dissidents de l'ordre furent vaincus. Le chef des renégats jedi, Ajunta Pall, fut condamné à l’exil et à dériver dans l'immensité de l'espace, son sort étant remit aux mains de la force. L'ancien jedi, Ajunta Pall dériva alors dans la galaxie et l'hyperespace. Sa route le conduisit sur la planète Moraband où il fonda l'Ordre Sith.

Grandes expéditions jedi[]

Durant plusieurs millénaires, les jedi et la République conduisirent de nombreuses expéditions dans les recoins reculés de la galaxie. L'Ordre Jedi découvrit à cette occasion de nombreuses planètes fortement reliées à la force, comme Jedha ou Illum. Illum, du fait de sa grande concentration de cristaux kyber, devint un sanctuaire secret pour les jedi, son emplacement n'étant connu que par les membre de l'Ordre.

Guerre de la Force[]

Près de 5300 ans avant la Guerre des clones, plusieurs mondes républicains périphériques furent attaqués par des êtres sensibles à la force. Plusieurs jedi, qui furent envoyés pour se renseigner sur la nature de l'attaque, prirent connaissance de l'existence de l'Ordre sith dans les mondes de la bordure extérieure. Quelques temps plus tard, la première guerre ayant opposé la Républiques et les jedi aux sith débuta et dura plus de 5 ans.

La dernière année de la guerre, les jedi parvinrent à localiser le temple de l’empereur sith sur la lune Yavin 4. Ils y envoyèrent plus de 5000 jedi afin de neutraliser le commandement ennemi. Après une longue campagne de plusieurs mois, Naga Shadow, l'Empereur sith, fut défait par un padawan talentueux nommé Exar Kun.

Cette victoire des jedi provoqua une guerre civile au sein de l'Ordre sith. Cependant, l'existence de cette organisation jeta le trouble au sein de l'Ordre Jedi et au sein de la République.

Guerres Mandaloriennes[]

Entre les années -4050 et -4042 av.BY, les Jedi et la République entrèrent en guerre contre une maison noble mandalorienne. Ce fut durant ce conflit que furent inventés les sabres laser. Les sith prirent connaissance de cette nouvelle technologie grâce à des espions placés au sein des territoires du noyau de la galaxie. Un seigneur sith nommé Doros mena une attaque sur le temple jedi de la planète Ossus afin d'y dérober les nouvelles armes des jedi.

A la suite d'une paix conclue entre la République et les mandaloriens, une guerre froide pris place durant plusieurs siècles entre les deux belligérants.

Aux alentours de l'années -3500 av.BY, le mandalorien Tarre Vizsla fut le premier de son peuple à entrer au sein de l'Ordre Jedi. Ce dernier devint l'un des plus grands négociateurs de l'ordre et de la République, ce qui permis à la République d'étendre ses frontières et à apaiser les tensions avec les mandaloriens. Cependant, lors d'une mission diplomatique, Tarre Vizsla fut assassiné d'une manière inconnue. Cet évènement provoqua la colère de l'ensemble du peuple mandalorien qui déclara la guerre à la République. La guerre débuta par une attaque du temple jedi de Coruscant, par un commando mandalorien qui déroba le sabre noir ayant autrefois appartenu à Tarre Vizsla.

Au terme d'une guerre violente, le jedi Revan vainquit le chef mandalorien et ramena la paix. Toutefois, la République et l'Ordre Jedi en ressortirent fortement meurtris et diminués.

Guerre Noire[]

Profitant de la faiblesse de la République après sa guerre contre l'Empire mandalorien, l'Ordre Sith nouvellement réunifié attaqua les territoires républicains. Lors de la première offensive sith, le Temple Jedi de Tython fut partiellement détruit. Les jedi se replièrent alors sur la planète Illum.

Au cours de ce conflit, une partie des vestiges de l'Empire mandalorien se joignit à l'Ordre Sith.

Après plusieurs années de guerre, l'Empereur sith, Dark Vitiate, mena les jedi Revan et Malak dans un piège les menant sur la planète sith Exegol. L'Empereur sith tenta alors d'absorber la force des deux jedi, mais ceux-ci parvinrent à vaincre le seigneur sith.

Le Temple et super-arme de Dark Tanis, qui mis fin à la Guerre Noire.

Toutefois, la mort de l'Empereur sith ne mis pas fin à la guerre. La seigneur sith, Dark Tanis, se proclama Impératrice de l'Ordre sith et porsuivit la guerre. Les deux camps étaient si affaiblis qu'ils recoururent à des armées droïdes pour poursuivre l'effort de guerre. Durant les derniers instants du conflit, un affrontement entre l'Ordre jedi et sith d'une ampleur encore jamais vue pris place sur Malachor. Au terme de l'affrontement, la super-arme de Dark Tanis fut activée et celle-ci décima toute vie sur la planète. Ce cataclysme fut tel, que l'Ordre sith et la République confluèrent un traité de paix, les deux camps étant incapable de poursuivre la lutte.

Advertisement