FANDOM


ApparitionModifier

Clan BesadiiModifier

Goorba Besadii est certainement l’un des rares Hutts qui condamne l’esclavage, d’abord au service de son clan, il fut chassé quand celui ci prenait la défense des travailleurs des mines d’épices sur Ylesia. N’ayant d’autres choix que de s’exiler, il vola un yacht spatial de classe Ministrel à son clan. Ça tête fut rapidement mise à prix et il ne tarda pas à dériver dans l’espace sauvage avec son équipage.

Une vie de PirateModifier

Par chance, Urias Xhaxin tomba sur le vaisseau à la dérive, accueillant le Hutt dans son vaisseau, ils ne tardèrent pas à discuter et Goorba lui demanda comment devenir un pirate, n’ayant pas d’avenir dans l’espace hutt et étant traqué il devait trouver un moyen de subvenir à ces besoins. Il s’imporvisa pirate et réussit quelques coups durant sa carrière.

Au Sein de la Pince DoréeModifier

En 18 av.BY, Goorba fut contacté par son viel ami, Urias Xhaxin, lui proposant d’intégrer une organisation criminelle, Goorba en voulait toujours à son clan de l’avoir banni. Intégrer une organisation redorerait son blason aux yeux de ses compatriotes. Il accepta et étant un talentueux économiste et gestionnaire, on lui accorda la gestion des finances de la toute jeune Pince Dorée. Son apport se concrétisa par la création d’un fond monétaire, qui permettrait de lancer une économie tournée sur la finance. Il advint rapidement que nombre de mercenaires, contrebandiers et pirates vinrent emprunter pour payer armes, dettes et vaisseaux.

PersonnalitéModifier

Goorba est contre l’exploitation des autres espèces, il prône un cartel Hutt respectueux de certaines valeurs. Valeurs qui en fit l’un des plus proches amis de Urias Xhaxin. Le seul défaut de Goorba disait on, était sa soif de richesses. Au début, les membres du Conseil accueillirent ce Hutt avec méfiance. Il dû longtemps prouver ça valeur et sa loyauté. C’est sans doute pour ça que Goorba était un travailleur acharné et d’une loyauté sans faille.

Il était également le plus impopulaire des dirigeants de la Pince Dorée car il avait réputation d’être assez direct et dangereux avec ceux qui ne remboursaient pas leurs dettes. Son côté sadique, « hutt » pour certains, ressortait quand il fallait qu’un pauvre gars rembourse ses dettes. Ce genre de remarque l’agaçait au plus au point, il disait : « Si vous voulez faire du profit, il faut être intransigeant avec le client ».