Wiki Star Wars Fanon
Advertisement

Ekage Ër Phobos, aussi appelé "Rag'egak'mon" ou "Mort Personnifiée", est un Chiss affilié à l'Ordre Sith qui devient au fur et à mesure des années Membre du Conseil Noir, Furie de l'Empereur et enfin Conseiller de l'Empereur Vitiate. Il vit à l'époque de l'Ancienne République dans les 3000 avant la Bataille de Yavin IV (BY). Il est connu pour sa manipulation du côté obscur, sa stratégie, son sadisme et sa loyauté sans faille au Second Empire Sith et à l'Empereur.

Les Prémices de son Histoire[]

"Le Rejeton des Inrokini"[]

Ekage Ër Phobos, ou de son nom d'origine "Rag'egak'mon", naît sur la planète Copero, planète membre de l'Ascendance Chiss. Il est le fruit de l'Union entre sa Mère "Kani'azaw'iron", une radicaliste Chiss, et son Père "Rag'cir'surruz", qui est, lui, plus ouvert d'esprit. Leur famille fait partie du Clan Inrokini, un Clan Chiss qui se croit largement supérieur aux autres de part ses richesses et avancées technologiques. Le petit nourrisson vit paisiblement jusqu'à l'âge de ses six ans avec ses parents sur la planète tropicale, il suit un cursus scolaire exemplaire sur place. Cependant, un jour, le petit bambin réussit à attirer à lui un de ses jouets. Le Père le surprend durant cet acte et décide de garder le silence. En effet, selon les traditions, les Chiss sensibles à la force sont tués. Malheureusement, l'enfant continue d'abuser de ce pouvoir qu'il a découvert, attirant à lui des objets très petits. Sa Mère s'en rend compte rapidement et n'hésite pas une minute: elle ne tient visiblement pas à cet enfant. Le Père se met en travers de son chemin et s'enfuit avec le petit Chiss, il le donne à des marchands qui emportent le jeune bambin sur une terre lointaine : Rishi. Ekage l'ignore encore sur le coup mais son Père va dans les jours qui suivent son départ forcé, se faire exécuter par sa propre Mère...

"Une Terre inhospitalière"[]

Les pirates qui emmènent Ekage sont en réalité deux marchands Rodiens faisant partie d'une organisation bien connue sur Rishi : Les Lames Nova. Ils débarquent sur cette planète tropicale renfermant des plages de sable noir et blanc, des montagnes, des palmiers, des créatures de tout genre, c'est le repère des pires crapules de la Galaxie. Les marchands décident alors de garder l'enfant. Ils le nourrissent suffisamment et le traitent convenablement, il vit avec eux dans une petite échoppe de la Crique des Pillards. A l'âge de 9 ans, soit environ 2 ans après son départ, il est forcé de travailler par les deux marchands en question "Bogeb" & "Oleg" , il en devient alors l'Esclave, il n'a pas le choix: il nettoie les pièces détachées, range le matériel, cuisine... Il grandit petit à petit et le fait d'avoir été rabaissé autant lui en a fait oublier ses facultés qu'il renferme au plus profond de son être. Au bout de 6 ans d'esclavage, à force d'écouter Bogeb et Oleg, il arrive à maîtriser les langages suivants : le Duros et le Hutt. C'est alors que des idées noires lui montent à la tête progressivement en repensant à sa famille et en se retournant sur ces 6 années d'esclavage... Mais il ignore que tout va changer rapidement...

Rishi, planète tropicale

Un beau jour alors que l'Adolescent Chiss nettoie des babioles à deux crédits pour les marchands, 4 individus, des clients croit-il, inspectent les produits à vendre. L'un d'entre eux fixe le jeune homme constamment. Les clients discutent longuement avec les deux marchands, semblant négocier le prix d'un des produits. Ekage est alors appelé par les deux marchands qui lui expliquent qu'il va être libre, libre de partir avec le groupe. Il est alors emmené de force, vendu pour environ 80.000 Crédits. Il prend cela comme une trahison, il n'a pas le choix et est contraint de suivre les 4 compères. Il est alors enfermé dans la cale d'une épave de vaisseau. Il n'y est pas seul, il y ad'autres enfants de tous âges, terrifiés, certains même blessés. Il passe deux jours sans manger, ni boire dans cette cage avec les autres.

Puis finalement, il est délivré et amené dans une grande salle avec des gradins sur les extrémités, une arène clandestine. Un autre adolescent plus âgé est placé en face de lui. Les clameurs de la foule résonnent dans cette large salle, les deux jeunes garçons se font face et sans la moindre hésitation, son adversaire le charge et le plaque au sol, il le ravage de coups à la tête. Le jeune Chiss n'a pas le temps d'anticiper cela, mais coup après coup, il sent cette énergie, cette chaleur qui monte en lui, jusqu'au moment où il hurle d'une violence telle qu'un blanc se fait entendre dans la salle, ce rugissement projette à 4 mètres son adversaire qui s'écrase au sol en se brisant les membres inférieurs. Le jeune Chiss se relève, le visage ensanglanté, et dans un élan de rage en vient naturellement à étrangler son adversaire puis à le projeter par Télékinésie sans même bouger ses mains mais simplement en le fixant. Il lui tord ensuite la nuque, le tuant sur le coup. La foule, muette et ébahie, vient d'assister à son premier meurtre. Ekage, hagard, se contente de regarder la dépouille fraîche de son ennemi avant de tourner les talons et de courir. Nul n'ose le rattraper. Il s'échappe alors de la Crique. Egaré dans la forêt, il se cache, se terrant dans une petite grotte peu profonde, tentant de se raisonner; il est bouleversé par ce qu'il vient de faire. La découverte de sa faculté et de l'étendue de celle-ci l'intrigue et le terrifie.

"Un Nouveau départ ?"[]

Il survit alors seul comme il peut, se nourrissant essentiellement d'oeufs d'Oiseaux Oro et buvant l'eau trouble des marécages de la planète. Il aménage sa grotte avec quelques feuilles. Petit à petit, il se débrouille mais il se rend compte malheureusement qu'il ne survivra pas indéfiniment dans cette situation très inconfortable. Il passe alors son temps à récupérer de la nourriture, et surtout, à essayer de comprendre ce pouvoir qu'il possède, apprendre à mieux le manipuler. Peu à peu il arrive à faire correctement léviter des objets de moyennes tailles par télékinésie, puis à les projeter et les attirer vers lui. Il arrive à broyer des cailloux de taille moyenne également via cette même technique. Un soir, il décide de passer au niveau supérieur: il s'aventure dans la forêt et débusque un Oiseau Oro, il essaye de le lever de la même manière. Il y parvient, certes, mais avec difficulté, il redépose l'oiseau ensuite et le laisse repartir. Il rentre au campement , se couche et s'endort paisiblement.

"Le Fardeau de Genesius"

Dans son sommeil, il estréveillé par plusieurs bruits, des cris, pas de terreur ou de douleur, mais des ordres. Il se lève et sort de la grotte. Il voit alors une Troupe Impériale en Incursion guidée par ce qui semble être un Officier. L'Adolescent n'a pas le temps de se cacher qu'il est interpellé par l'Officier. Par réflexe défensif, le jeune Chiss exerce une poussée de force sur le soldat le plus proche ce qui provoque une riposte agressive de la troupe qui fait feu sur lui. Aussitôt, il se cache derrière le tronc d'un des palmiers pour esquiver les tirs, avant que l'Officier lui-même ne demande un cessez-le-feu. L'Adolescent sort alors de sa cachette, mains en évidence, tête baissée. L'Officier parle à son holocommunicateur pendant que le jeune homme est menacé par les blasters des unités, pris comme un otage. A la fin de l'appel de l'Officier, il lui fait un signe de main et lui dit ces mots : "Petit, je crois que tu vas avoir une utilité pour l'Avenir". Après cette phrase, il est emmené par l'Officier dans la navette impériale. Il ne connaît l'Empire que de nom, c'est la première fois qu'il les croise.

La navette l'emmène alors en orbite sur un Croiseur Impérial de classe Harrower/Pourdendeur nommé "Le Fardeau de Genesius". Tout émerveille Ekage: l'organisation, le nombre de soldats, les vaisseaux, le matériel,... lui qui n'a connu que la pauvreté ou l'abandon, il découvre petit à petit la richesse et la sobriété de l'Empire. Il arrive alors sur le pont de commandement, il sent soudain une force s'exercer sur son dos qui le force à s'incliner. L'individu qui est sur le pont, mains dans le dos, se retourne alors doucement et lui fait face. Il discute rapidement avec le jeune Chiss qui lui résume brièvement sa propre histoire. L'individu se présente alors comme étant un Seigneur Sith du nom de "Seven". C'est un humanoïde à l'armure noire, la peau très pâle, des cheveux noirs, un sabre laser simple à sa ceinture, une bure en guise d'habits inférieurs. Ses yeux sont gris et rendent sont regard perçant. Il se retourne de nouveau vers la baie vitrée du pont et dit simplement : "Si je t'ai trouvé, c'est pour une raison. Si tu es ici, c'est que cela a été voulu. Je dicterai, tu exécuteras, je t'enseignerai, tu apprendras. Dans tous les cas, le choix ne t'appartient pas". Après ces paroles, le Chiss est congédié dans des quartiers de fortune du Croiseur. Ainsi débute alors l'aventure de ce rejeton, mais lui, ne se doute pas encore du destin qui l'attend.

Le Seigneur Seven

La Formation d'une Future Légende[]

"L'Unique épreuve"[]

Le jeune garçon entre pour la première fois à la Citadelle Impériale à Kaas City sur la planète Dromund Kaas à l'âge de 16 ans. A cette époque l'Empire se remet lentement de sa défaite et se cache sur cette planète pour s'y reconstruire. La Capitale prend forme, l'Armée Impériale redore son image grâce à un dénommé Odile Vaiken, l'Empire se bâtit sur les cendres du Précédent, ainsi Korriban et sa fameuse Académie Sith appartiennent toujours à la République et ne seront reprises par l'Empire qu'en 3681 av BY. Son Maître, le Seigneur Seven, délaisse rapidement Ekage et le place dans un groupe d'Acolytes Sith sous la supervision d'un Surveillant Sith du nom de Keldrormed, un Sith au sang pur, connu pour sa xénophobie, il a horreur des races aliens. Ekage commence alors ses épreuves après avoir reçu un enseignement classique : Code Sith, significations, philosophie etc.... Durant son enseignement il n'est pas épargné par les commentaires rabaissant de son Surveillant.

La première épreuve de sa formation consiste à se rendre dans un Tombeau d'un ancien Seigneur Sith nommé Izaïre pour y dérober un Calice Sith. Le seul problème est qu'il n'y en a qu'un seul pour tout le groupe. Il reçoit, comme chaque acolyte, sa vibrolame. Il s'enfonce donc dans le Tombeau peu à peu, explorant pièces par pièces celui-ci, ne rencontrant comme résistance que quelques Sleens ou encore des droïdes de garde qu'il parvient à tuer et démanteler, certains par télékinésie en les projetant, d'autres en les abattant avec sa vibrolame.

La Citadelle Impériale de Dromund Kaas

Il arrive alors dans ce qui s'apparente être une pièce hexagonale, avec, au centre, ce fameux Calice. Malheureusement pour lui, deux acolytes se sont associés et sont déjà à proximité. S'en suit un affrontement au corps à corps entre lui et les deux autres élèves. Ekage prend un premier coup, puis un deuxième et soudainement d'un coup il se redresse, saisi par un instinct plus fort que lui, il pousse un rugissement de rage et de douleur, il dirige ses mains vers les deux acolytes et les étrangle rapidement, ils suffoquent au sol sous l'étranglement exercé par le Chiss. Un long silence parcourt alors la salle, Ekage reprend son souffle, il s'empresse de récupérer le Calice et fuit les lieux rapidement, comme s'il était lui-même effrayé par sa propre personne, tentant de fuir ce qu'il est réellement. Il arrive alors à la Citadelle en possession du Calice, et le dépose sur le bureau du Surveillant. Keldror est alors abasourdi, il reste assis en silence sur sa chaise, ne réalisant pas qu'un simple alien, un Chiss, ait pu réussir là où certains des siens ont échoué. Il est certes xénophobe, mais pas stupide ni radicaliste. Après un moment, il prend le Calice et fait un signe de tête au jeune homme. Il lui dit alors ces mots qu'il retiendra à jamais : "Certes, je dois l'admettre, tu es le seul à être là et... avec le Calice... A croire que le pouvoir ou la puissance ne coulent pas dans le sang d'une famille ou d'une race, mais qu'ils touchent ceux qui la méritent". Ekage prend alors congé en ayant reçu le titre d'Inquisiteur Sith mais sa formation est très incomplète pour le moment, il en est parfaitement conscient. Il doit donc y remédier. Il tente en vain de contacter la personne qui l'avait mené jusqu'ici, son maître, le Seigneur Seven. Il n'a aucun autre contact sur place si ce n'est le Surveillant. Le jeune homme le sait déjà, il va devoir survivre, se faire des contacts, améliorer lui-même sa formation si nécessaire et parfaire ses connaissances.

"Le Retour du Maître"[]

Le Sabre Laser d'Ekage, l'Ancien de Seven

Ekage était encore loin d'être un Sith accompli, âgé de 17 ans, il était un Inquisiteur très jeune, peut être même trop. Son nom était déjà connu dans tout Kaas City comme un jeune monstre sans cervelle abattant ses rivaux, de simples rumeurs. Pour parfaire sa formation, il décida d'aller se terrer dans la grande bilbiothèque du Sanctuaire Sith de la Citadelle. Il se passionna alors pour l'Histoire de l'Empire et des Sith, il approfondit son étude, apprenant les rudiments des traditions et des moeurs de l'Empire. Il devait se préparer à s'investir dans une communauté qui n'était pas la sienne, il était perçu par beaucoup comme un étranger. En effet, la population à cette époque était essentiellement constituée d'humains, de Sith au sang-pur et de quelques aliens qui sont généralement de simples esclaves. Il resta dans son coin un long moment, étudiant l'Histoire, puis les quelques pouvoirs, c'est là, qu'une année passa. A ses 18 ans, Seven, son Maître, sembla enfin le contacter, il fut demandé dans son Bureau au 4ème étage de la Citadelle. C'est à ce moment que Seven lui remit alors son premier sabre laser, il s'agissait de l'ancien de Seven, il était fait de duracier, il était âbimé mais fonctionnel, renfermant un cristal de kyber rouge en son sein, simple mais effiace.

Le Seigneur lui apprit alors les pouvoirs basiques, la formation aux pouvoirs rudimentaires venait de commencer. Ekage apprit alors à manier la Télékinésie convenablement suite à des entraînements dans la Forêt Noire de Dormund Kaas en soulevant des rochers, les projetant, puis des créatures. Ou encore les déplacements, travaillant son Agilité, apprenant ainsi le Saut de Force dans des simples parcours. Et finalement les Eclairs de Force. Un Pouvoir qui deviendra l'un des favoris du jeune Chiss. Il apprit ce dernier en torturant plusieurs traîtres à l'Empire ou dissident, à chaque passage, ses éclairs se renforcèrent. Cet entraînement lui prit alors une année supplémentaire, il avait donc 19 ans... Mais... Il y avait un énorme problème avec lui, il semblait se bloquer lui-même comme si Ekage se retenait de se déchaîner. Son Maître le remarqua suite à cette année de formation et lui donna alors une mission toute particulière : Celle de retrouver les deux marchands qui l'avaient vendu et exploité. Seven jouait bien son Jeu, il voulait montrer à Ekage l'étendue du Pouvoir du côté Obscur, il voulait qu'ils se laissent consumer par ses émotions, envahir par ses sentiments, et il avait trouvé le plan parfait : une Vengeance. Simple, mais efficace, en espérant que le jeune Chiss brise alors ses chaînes.

L'Enseigne Larestia Temple

Ekage se préparait alors pour son expédition, il n'avait pas le choix dans tous les cas, mais cette sensation de Vengeance commence à émerger en lui ce qui le motive davantage. Son Maître lui laisse à sa disposition un simple Vaisseau Cargo clandestin avec 10 Soldats et un Droïde protocolaire. Le Voyage sera long depuis Dromund Kaas jusque Rishi. Dans le petit équipage, Ekage ne semble s'intéresser qu'à un seul des soldats, une jeune Enseigne Impériale au regard perçant qui se prénommait "Larestia Temple" , ils discutèrent alors tout au long de ce long Voyage. Elle parlait des projets de l'Armée Impériale, des avancées technologiques, des galères aussi, tout cela semblait intéressé Ekage. Il avait été beaucoup en contact avec des Sith, mais rarement avec des soldats de l'Empire, il semblait avoir toujours en mémoire la première fois qu'il les a vu, qu'il a vu la Marine Impériale, le Croiseur, cette organisation. Lui-même est convaincu que si il n'était pas sensible à la force il aurait intégré l'Armée. C'est certainement à cause de cette admiration que le Chiss développait cet intérêt pour l'armée, et l'envie de travailler avec eux. Au fur et à mesure du Voyage, la boisson alcoolisée s'invite dans la discussion, un verre, puis un second, la conversation dévie alors du cadre professionnel. Ils rient tous les deux, Ekage n'avait plus rigolé depuis qu'il avait quitté Copero quand il était encore un simple enfant, leur longue conversation s'écourtera à cause de l'arrivée sur Rishi...

"Les Chaînes se brisent"[]

Le Cargo arriva alors avec l'ensemble de son équipage à bon port et atterrit à la Crique des Pillards. Larestia, Ekage et 3 des Impériaux se mirent en marche vers le centre de la Crique, portant tous des tenues civiles afin de ne pas attirer l'oeil. Ekage n'eut aucun problème pour retrouver l'échoppe de ses deux anciens "maîtres" : "Bogeb" & "Oleg". Il rentra alors sur l'échoppe faisant signe aux autres qui l'accompagnaient de faire les guets. Il s'approcha des deux Rodiens, ôta sa capuche, les Rodiens le reconnurent directement, ce sentiment en Ekage émerge alors, ils repensent à sa Servitude, à sa Douleur, sa Solitude, son Abandon, ils usent de ces émotions comme d'une arme et les condense. Ils n'eurent alors même pas le temps de s'exprimer qu'Ekage projeta une longue décharge d'éclairs de force qui brûla les deux Rodiens jusqu'à les tuer sur le coup, par la même occasions cela déclencha un incendie, toute la Crique fut avertie et les Lames Nova entourait déjà le groupuscule. Ils firent feu sur les guetteurs, dont Larestia qui sera abattue sur le Coup.

Représentation d'un Maelström de Force

Ekage regarde alors la rouquine s'éffrondrée au sol, partagée par ce sentiment de vengeance, de haine, mais aussi de tristesse. Il ne se contrôle plus, il rentre dans une sorte de pulsion de folie furieuse, guidé par son instinct et ses émotions il projeta un torrent d'éclairs vers le le groupe de Lame Nova tout en usant de la télékinésie pour les porter en l'air et les immobiliser, chaque pirate fut grillé, au total une quinzaine d'un coup et expulsa leurs dépouilles dans tous les sens. Sans qu'il ne le sache il venait de réaliser un Maëlström de Force si ce n'est qu'il n'a pas usé de la bulle protectrice. Les pirates le dévisagèrent alors de la même manière que quand il avait abattu ce jeune adolescent, il croisa le regard de plusieurs d'entre eux, ressentant la peur, le respect. Cette sensation était une sorte de mise en bouche, il pris goût au Pouvoir à partir de cet instant. A partir de ce moment, il comprit qu'il avait les capacités d'effrayer des peuples comme de les guider, de construire comme de détruire, il fut comme délivré, ça y est, Ekage semblait avoir brisé ce qui le retenait. Il ne perdit pas plus de temps et partit sur le champ, laissant derrière lui une première personne qui semblait avoir été plus qu'amicale avec lui, il y repensait sur le coup mais délaissait vite cette pensée pour se concentrer sur celle qui venait démerger en lui, l'Ascension au Pouvoir, le Contrôle. Il ne voulait plus être celui qui était enchaîné, mais il voulait celui qui tenait les chaînes. Il en développa alors un appât de Gloire et de Pouvoir, mais toujours en ayant son coeur qui battait pour l'Empire. Il ne voulait pas créer quelque chose de toute pièce, il voulait être à la tête de cette Empire, celui qui l'a chéri et accueilli et qui lui a permis de briser ses propres chaînes. Il rentrit alors dans le cargo clandestin seul, faisant signe aux autres de procéder au décollage. Il s'enferma dans sa chambre durant tout le voyage, se canalisant sur ce qu'il ressentait, se concentrant, une sorte de méditation au sens propre du terme. Le voyage semblait long, l'équipage n'osait pas déranger le Chiss qui était plongé dans le silence, assis sur le lit, respirant calmement jusqu'à son retour à la Capitale.

La Caste des Maîtres Du Côté Obscur[]

"La Soif de Connaissances"[]

L'inquisiteur en herbes rentra alors donc à la Capitale, il annonça la nouvelle à son Maître qui l'avait attendu. Seven sentit le changement au sein du Chiss, cette liberté et cette assurance. Après cette mission, Ekage fut congédié avec comme seule directive d'enrichir ses connaissances et de se débrouiller. En Effet, Seven devait partir en expédition avec sa flotille et explore les mondes voisins. Il lui adressa cependant quelques mots : "Apprenti, j'ai une quête à poursuivre, toi tu as la tienne à suivre, ta destination n'est pas fixée, c'est toi qui décidera du chemin que tu souhaiteras tracer et aussi de la destination." Après leur échange, Seven entama son expédition et quitta Dromund Kaas, laissant à nouveau Ekage dans la solitude. Mais c'était différent cette fois, Ekage avait un objectif en tête, le Pouvoir mais d'abord il voulait comprendre, décortiquer le Côté Obscur. Il savait pertinemment où trouver ses réponses, la Bibliothèque et les Archives, il consulta alors plusieurs écrits différents : "Récit du Seigneur Zäerk", "Archives des Pouvoirs et Rituels Sith", et d'autres oeuvres moins importantes.

Grâce à ces divers écrits il prit connaissance de plusieurs rituels et pouvoirs en théorie : Aura Angoissante, Tentacules du côté obscur, Rituel du commencement, Tempête de Force, Eclairs succesifs, le Flash Foudroyant, l'Explosion de Foudre, l'Obscurité écrasante, la Bulle protectrice. Il se rendait bien compte qu'il ne pouvait apprendre tout cela d'un claquement de doigt, il décida alors de s'organiser. Il copia en premier lieu les archives de tous les pouvoirs sauf des trois premiers cités et les entreposa sur un bloc de données personnel. Il partit alors seul en direction de la Forêt Noir, il y vagabonda un moment avant de retomber sur le tombeau du Seigneur Izaïre, il s'enfonça dedans et retourna dans l'anti-chambre hexagonale, il n'y restait que les deux dépouilles décomposée des acolytes qu'il sorta de la pièce. Cette pièce allait alors devenir son lieu de travail, il lit une nouvelle fois les informations sur les pouvoirs et débuta son entraînement comme suit : 17h de travail, 7h de repos/autre et ce durant plusieurs semaines. Le temps passe, cela va faire déjà 5 mois entiers qu'il suit son planning, il parvint à maîtriser à la perfection chaque pouvoir cité, mais il stagnait au rang d'Inquisiteur ce qui attirait l'oeil de certains curieux avec le temps... Il passa à l'étape supérieure et commença alors à massacrer les créatures des alentours en testant chacun de ses pouvoirs, à chaque créature tuée, il sentait cette satisfaction, non pas car il tuait, mais car il constatait que son travail avait porté ses fruits.

"Les Funestes Combinaisons" par Rag'egak'mon

Mais il avait également une envie particulière, celle de s'approprier tous ces pouvoirs, il voulait tenter de les faire évoluer, de les combiner. C'est là que débuta alors ses premières recherches individuelles. Il reprit alors le même planning, et testa divers combinaisons, plusieurs n'avaient aucun effet supplémentaire trandis que certaines formaient alors des associations très intéressantes si elles étaient bien réalisées. Il inscrit certaines de ces combinaisons validées dans ses recherches mais il en garda quelques unes pour lui, les plus avantageuses, son égoïsme et sa confiance en étaient sûrement les causes. Il répéta le même schéma et testa ensuite ces combinaisons sur la faune, il fut à nouveau satisfait des résultats. Cela faisait déjà alors une année qu'il s'était autant isolé, il était temps qu'il revienne à Kaas City, il n'avait d'ailleurs toujours aucune nouvelle de son Maestra. Arrivé alors à la bibliothèque, il posta ses travaux au sein des archives et de la bibliothèque de manière publique mais toujours en gardant de nombreux résultats pour lui-même pour avoir ce coup d'avance sur son prochain. Il nomma sa première Oeuvre : "Les Funestes Combinaisons".

"Une Discipline Mystérieuse"[]

Rapidement les recherches du Chiss se répandent au sein de l'Empire. A un tel point que son travail est remarqué par plusieurs Sorciers Sith influents. Il est convoqué alors par le Seigneur Nidovar, un puissant Seigneur Sith. Les deux hommes se rencontrent à la Citadelle au Sanctuaire Sith, le Chiss raconte en long et en large ses recherches. Le Seigneur, impressionné par ce jeune Alien, lui remet alors le titre de Sorcier de l'Ordre Sith et lui donne par la même occasion à des archives plus sombres du Sanctuaire réservée uniquement à cette caste de fourbe, intelligent, manipulateur. Les Sorciers étaient des maîtres dans l'art du contrôle des pouvoirs et des mystères du côté obscur. Il s'empresse alors de parcourir chaque archive de sa nouvelle Caste. C'est là qu'il découvre alors cette notion de Magie Sith avec tous les aspects de celles-ci, il en existe 9 principaux : Guérison, Nécromancie, Destruction, Peur, Souffrance, Illusion, Alchimie, Changement de Corps, Protection.

Amythia se dressant aux côtés de Valquine

Dans chaque aspect il découvre plusieurs pouvoirs, rituels divers et variés qui l'intéressent mais il ne sait visiblement pas par où commencer. Néanmoins, quelque chose l'intrigue, il constate que l'Aspect de la Nécromancie est quasiment vierge, aucune connaissance, rien. Il décide d'interroger plusieurs de ses confrères et consoeurs au sein de la Caste, malheureusement il n'a pas plus de résultat. Visiblement, cet aspect a toujours été vierge ou a volontairement été effacé, ce qui renforce davantage la curiosité du jeune Sorcier. Lors de son étude dans les archives, il a également pris connaissance des étapes nécessaire à l'élaboration du Rituel du commencement permettant de créer un Holocron Sith. Il se met alors en tête de mener de nouvelles recherches liées à la Necromancie en partant de ce qu'il a en sa possession comme information : La définition de la Nécromancie et un pouvoir nommé l'Invocation d'Esprit dont le fichier est en partie crypté. Le nom de l'auteur de ce fichier n'est pas censuré, il s'agit du Seigneur Zäerk, c'est lui qui a écrit son propre récit. Ce seigneur aurait le don de Voyance, il est parti il y a de cela 2 années sur une planète nommée Ziost avec une expédition pour clarifier une Vision qu'il aurait eu d'une immense cité impériale sur place.

Il a toujours le vaisseau que son Maestra lui avait donné, d'ailleurs il n'a toujours aucune nouvelle de sa part. Il ne peut se permettre d'entreprendre ce voyage seul. Il se rend donc au Salon Nexus, la seule Cantina de Kaas City, le pôle social de la Cité Impériale. Il va de table en table pour tenter de trouver un ou deux membres d'équipages. Il parvient alors à convaincre deux Inquisiteurs : "Amythia & Valquine". Le Chiss prend alors le temps de discuter avec ses deux futurs camarades d'aventure au tour d'un bon verre d'alcool, ils font brièvement connaissance. Amythia, une Sith au sang pur, inquisitrice passionnée par les rituels et pouvoirs de guérison du côté obscur tandis que Valquine, de race humaine, se passionne pour l'archéologie. Après cette longue conversation, le Trio fait alors ses affaires et se repose au sein du Vaisseau avant le grand départ.

"Sur la Piste du Voyant"[]

Après un court voyage dans l'espace, ils arrivent enfin à la zone impériale dégagée, un simple campement mais bien équipé. Sur place, ils rencontrent alors ce Seigneur, Zaërk avec son équipe, environ 250 individus sur place. Le Chiss joue carte sur table mais le Seigneur refuse de répondre à l'Alien, doutant de ses capacités à cause de sa race et de sa légitimité à accéder à ses connaissances. A ce moment, l'Empire prévoyait déjà de reprendre Ziost, mais les ressources manquaient. Sur la planète il y avait plusieurs positions Républicaines, d'ancien structures Sith cachées et Zaërk comptait bien les récupérer. Le Seigneur décide d'utiliser le Trio, leur proposant un marché : La Carte du Dédale de Ridale en échange des archives sur l'Invocation d'Esprits. Le dédale de Ridale était un long enchaînement de vallées qui renfermaient les tanières les plus sinistres et enfouies de l'Ancien Empire Sith tombé. La carte était gardée précieusement au sein d'une base désaffectée impériale, la Garnison de Ikaz, son nom venant du lac situé à proximité, titré de la même manière. Elle a été reprise par la République Galactique et l'Ordre Jedi suite à la Grande Guerre de l'Hyperespace.



Advertisement