Wiki Star Wars Fanon
Advertisement

Voici ma fanfiction !!!

Te voici sur une page de fanfiction. Ceci est une histoire inventé par un.e utilisateur.rice de Fandom. N'hésite pas à la lire et à laisser un petit commentaire à la fin pour donner ton avis !!!


Bonne lecture !!!


Louloulalouve's badge

Blue Sky Story est une fanfiction écrit par LilyetJane.

Merci de ne pas copier ou bien modifier ce contenu

Prologue[]

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Palpatine est mort, le dernier Ordre a été vaincu, et la Nouvelle République se remet en place.

La guerre est terminée, mais la galaxie est encore frappée par les violences des batailles et la misère.

Poe Dameron, général de la Résistance, accompagné de ses amis, se rend sur Atzerri, une planète de la bordure intérieure.

Chapitre un : Rencontre :[]

Finn, Poe, Rose, et Rey entrèrent dans le bar :

-heu, tu es sûr que c’est ici ? Demanda Finn à Poe en fronçant des sourcils.

-Je commence à me poser des question ; pourtant, c’est bien l’adresse qu’on nous a donné…

C’était un bar mal famé ; des clients louches, de toutes espèces, parlaient contrebande pendant que des danseuses se trémoussaient au son de la musique d’un orchestre Bith.

Les quatre amis balayèrent la pièce du regard. Soudain, Poe se figea en écarquillant les yeux devant une danseuse.

Elle était très jolie, quoique très jeune, elle avait des yeux et des cheveux marrons, et elle était vêtu d’une tenue bleu qui mettait en valeur son corps. La jeune humaine s’avança vers le groupe avec un sourire séduisant.

-Que puis-je faire pour vous ?

-Blue! S’écria Poe, Qu’est ce que tu fiches ici dans cette tenue !?

- Salut Poe, moi aussi je suis contente de te revoir…

-...

-Bon qu’est-ce qui t’amène dans ce trou minable ? Attends, tu….tu viens me chercher pour… pour la résistance !! Tu veux m’emmener ! Oh oui, trop cool je veux venir, je veux me battre !! Avec toi, avec la résistance, yahouuuu !!!

elle avait jeté ces mots sans reprendre son souffle d’un ton joyeux et surexcité.

-Chut, moins fort ! Tu veux nous faire arrêter ou quoi ? Pfff, oui je t’emmène, allez, prends tes affaires, on se casse. Mais je ne suis pas venu te chercher pour t’envoyer à la bataille, voyons, n’importe quoi !

-Youpi !!! Je reviens tout de suite !

*****

Les autres allèrent s’asseoir à une table en l’attendant.

-Bon, tu pourrais nous dire qui est cette fille, et pourquoi on vient la chercher, quand même !? Demanda Rose.

-Eh bien, elle se fait appeler Blue Sky, même si son vrai nom c’est...

À ce moment là, Finn tourna la tête vers la porte par laquelle venaient d’entrer cinq stormtroopers.

-Oh, oh, ennuis en vue …

- Ok, on fait comme si de rien était, ils vont repartir sans nous voir, chuchota Poe rapidement en se tournant légèrement pour que les soldats ne voient que son dos.

-Non mais tu rêves mon pauvre ; Poe Dameron, le général de la résistance, tu crois qu’ils ne vont pas te reconnaître ? T’es fiché.

-On est tous fichés de toute façon, s’interposa Rey.

-Tiens, la jedi, tu pourrais pas essayer ton petit truc de manipulation des esprits, là ; ce serait bien le moment pour nous sauver...

-Je ne peux pas manipuler autant d’esprits d’un coup, et puis les autres gens se rendrait compte qu’il y a quelque chose qui cloche. Et pour ta gouverne, je vous ai déjà sauvé pleins de fois…

-Gna gna gna, moi aussi je vous ai déjà sauvés, miss super jedi !

- C’est ça, héroïque pilote …

-Mais taisez-vous tout les deux ! Cria Rose. Trop tard. Un soldat pointât son arme vers eux.

-Eh, vous là ! Ne bougez pas, les mains en l’air ! Et pas de gestes brusques.

Paw!Paw!Paw!Paw !Paw !

L’agitation et la confusion régnèrent un instant dans le bar.

Les cinq stormtroopers gisaient à terre, un trou dans le corps.

Debout, un blaster à la main, se tenait Blue Sky.

*****

-Pffiou ! Merci Blue ! Dit Poe, Bon allez viens, faut pas traîner ici.

-Mais de rien c’était un plaisir, excuse-moi, j’ai un dernier truc à régler…

Déjà le barman, un gros dowutin, s’avançait d’un air furieux...

-Ça ne va pas la tête ?! Des stormtroopers morts dans mon établissement !

-Un établissement siii respectable… Dit Bue en levant les yeux au plafond.

- Je ne plaisante pas, idiote ! Et d’abord, pourquoi tu t’es changée ? Allez hop, débarrasse-moi de ces cadavres et retourne sur scène !

-Oh non, je n’ai pas trop envie de retourner danser ; d’ailleurs, j’en ai marre de ce trou pourri, alors donne moi ma dernière paye et je me casse.

Le type en resta bouche bée.

Blue avança sa main pour l’inciter à se dépêcher. Le barman passa derrière le comptoir et lui tendit une bourse bien remplie à contrecœur. La jeune fille lui prit des mains d’un air dédaigneux puis interpella une autre danseuse :

-Nytrii ! Viens là !

Une jeune twi’lek s’approcha, étonnée.

-Tiens, prends ça, dit Blue en lui fourrant la bourse dans les mains.

-Mais… qu’es-que tu …

-Ne me remercie pas, tu en auras plus besoin que moi ; Un conseil, casse toi vite de ce repère de rancors.

-Mais ce sont tes économies, Blue !

-T’inquiètes, moi, je vais me débrouiller. Elle s’adressa ensuite à Poe :

-Allons-y ! puis, au moment de sortir, elle se retourna vers la twi’lek :

-Adieu, Nytrii ! Et profite bien de ta vie !

Et ils sortirent dans la ville.

Chapitre deux : Révélations :[]

Finn demanda à Poe :

-Pourquoi y avait t-il des stormtroopers ?

-Sur Atzerri, comme sur d’autres planète « en retard », les vestiges du Dernier Ordre sont encore présents.

-Attends… Ils n’ont toujours pas compris qu’ils étaient vaincus ?!

-Heu si, je pense, mais ils ne peuvent pas quitter la planète du jour au lendemain… Donc restez sur vos gardes ! Termina-t-il en s’adressant à tout le groupe.

Après avoir slalomé dans les rue et évité deux patrouilles, ils arrivèrent au spatioport.

Mais quand ils s’approchèrent du vaisseau, Blue se figea.

-Vous êtes venus… avec le Faucon Millenieum ! Balbutia-elle.

Elle resta paralysée devant la porte du hangar.

-Eh oui, dit Poe en la prenant doucement par les épaules, un sourire triste sur les lèvres. On rentre ?

Blue sembla sortir de sa léthargie.

-Oui, oui, bien sur, allons-y !

Tous pénétrèrent dans le vaisseau ; ils entraient dans le salon, quand une gigantesque créature se dressa devant eu en poussant un rugissement.

Blue hurla.

*****

-Chewie !!!!!

Chewbacca, car c’était bien lui, se jeta sur la jeune fille et l’étreignit.

-Oh Chewie, je suis tellement contente de te retrouver ! Dit Blue d’une voix étouffée par l’épaisse fourrure du wookie. Finn fronça les sourcils :

-Tu… vous vous connaissez ?

Chewbacca répondit par l’affirmative d’un simple hochement de tête.

- Heu, Chewie, je t’aime beaucoup, mais tu pourrait me reposer, parce que là, tu vas m’exploser les côtes…

Le wookie consentit avec un gémissement sourd.

Soudain, un bip bip sonore retenti, et deux droïdes apparurent.

-Maîtresse Blue ! C’est bien vous ! Oh, je suis bien heureux de vous retrouver ! Mais tais-toi donc, R2, tu vas finir par abîmer les appareils auditifs de nos amis ! Maîtresse Blue, vous me reconnaissez, j’espère, je suis C3-PO, droïde de protocole, spécialiste en relations …

-Oui, C3-PO, je te reconnais, dit Blue pliée de rire. Toi aussi, R2 ; je suis heureuse de vous retrouver tout les deux ; Toujours aussi bavards…

Tout le monde rit.

-Ça c’est sûr, dit Rose, mais regarde, il y en a un petit nouveau...viens là, ne soit pas timide !

-Bon-bonjour ! Je suis D-O. Ra-ravi de vous rencontrer.

La jeune humaine s’accroupit.

-Salut ! T’es mimi, toi ! Enchantée, je m’appelle Blue.

Comme elle tendait la main vers lui, le droïd recula :

-Non-non merci !

-Il est un peu craintif, précisa Rey.

-D’accord, pas de problème ! Tiens, coucou, tu es là aussi BB-8?! Évidemment, si Poe est là, son droïde est forcément dans les parages… mais au fait, ou sont partis Poe et Chewie ?

Blue eu réponse a sa question quand elle senti le vaisseau décoller.

-Dans le poste de pilotage, lui répondit Finn inutilement.

-Vous me kidnappez en fait ?

-Tu es partie de ton plein gré !

-Connaissant Poe, je me doute qu’on ne vole pas vers un lieu calme et tranquille…

Rey prit la parole :

-Si tu ne veux pas venir avec nous, on peut te laisser dans un lieu calme et tranquille, comme tu disais.

-Moi ? Jamais ! Je suis toujours partante pour les bêtis… l’aventure !

Rose sourit. « Elle a l’air amusante cette petite, d’où qu’elle sorte… mais plutôt hyperactive… »

Mais C3-PO commença à s’affoler :

-Comment ! Vous voulez dire que nous sommes encore repartis pour quelque dangereuse péripétie qui nous conduira certainement à une mort affreuse ; oooh, pourquoi personne ne m’écoute donc jamais!

-Toi t’es un droïde, donc techniquement tu ne peux pas mourir… Lui répliqua Blue avec un sourire goguenard.

-Vous avez raison maîtresse Blue. Cependant, même si on ne peut pas appeler cela de la souffrance, les droïdes…

Blue le coupa, en levant les yeux au plafond d’air exaspéré:

-Oh, ça va ! Épargne-nous de ton bla-bla philosophique, steuplé !

R2-D2 se mit a biper, certainement pour railler C3-PO sur son « bla-bla philosophique »

-Oh ! Je ne te permet pas, grossier personnage !

Nouveaux rires de l’assemblée.

*****

Au bout d’un moment, tout le monde s’installa confortablement dans le salon du vaisseau (sauf Poe et Chewbacca qui étaient toujours dans le cockpit), et le silence se fit, chacun laissant dériver ses pensées (sauf les droïdes, bien sur, parce que les droïdes n’ont pas de pensées, quoique…).

Blue se demandait ou ils allaient.

Rose se demandait d’où venait Blue, et qui était-elle.

Finn se demandait comment Blue, Chewie, Poe et les droïdes se connaissaient. Peut-être faisait-elle partie de la résistance avant ? Elle avait l’air bien jeune pourtant…

Rey se demandait ce qu’elle sentait. Oui, elle sentait quelque chose de … familier.

Enfin, quand je dis sentait, je veux dire, sentait avec la force ; il n’y a que Chewbacca qui sentirait quelque chose avec son museau.

Bref, oui, c’était une sensation familière, et elle provenait de Blue. Machinalement, Rey, suivant le fil de ses pensées, regarda Blue et s’aperçut qu’elle aussi la regardait.

Regardait, ce n’est peut-être pas le mot. La jeune fille scrutait, plutôt : elle avait les sourcils froncés et les yeux plissés. Rey fut étonnée de cette expression.

-Qu’y a-t-il ?

L’attention des autres se porta sur les deux filles.

-Tu es une jedi.

Ce n’était pas une question.

Mais Rey répondit tout de même.

-Oui. Tu connais les jedi ? Comment sais-tu que j’en suis une ?

Blue haussa un sourcil.

-Ben t’as un sabre laser, c’est pas très discret…

-Je n’ai jamais eu l’intention d’être discrète. Mais la plus part des gens ne connaissent pas les jedi. Ou alors ils sont trop aveugle pour remarquer mon sabre...

-Il n’y a plus de jedi.

-Qu’est-ce qui te fait croire ça ?

-Ils sont tous morts.

-Rien ne meurt jamais vraiment.

-On dit aussi que tout a une fin.

-Oui et non. Tout se fini, mais tout reste toujours dans la force.

-Qui t’a enseigné la voie des jedi ?

-Luke Skywalker.

-Il est mort.

-Il a rejoint la force.

-L’un de ses apprentis s’est tourné vers le coté obscur et a tué tout les autres.

-Je n’étais pas encore là. Luke m’a enseigné après la chute de son ordre.

-Il s’était caché.

-La résistance l’a retrouvé.

Blue allait répliquer, mais Finn les coupa.

-Tu a l’air bien renseignée sur les jedi. Qui es-tu ? D’où viens-tu ? Et pourquoi tiens-tu absolument à ce que les jedi soient tous morts ?

-Je ne tiens pas absolument à ce qu’ils soient tous morts. C’est une vérité.

-Eh bien non.

Mais soudain, Rey écarquilla les yeux.

-Toi aussi !

Blue se retourna vers elle.

-Quoi ?

-C’est ça que je ressent ! La force !

-Waouh, tu es une jedi et tu ressens la force, incroyable…

-Non, je veux dire, en toi, tu es… une jedi ?!

-NON !!

Cette fois, Blue avait crié. De colère.

-Je-ne-suis-pas-une-jedi-et-je-ne-le-serai-jamais !

-Ne te met pas en colère, nous ne te voulons pas de mal. Tu as quelque chose contre les jedi ?

Soudain, sans aucune mise en garde, Blue fondit en sanglot.

Les autres furent troublés. Elle avait changé d’émotion d’un coup. Rose se rapprocha et prit doucement la jeune fille dans ses bras.

-Ne t’en fait pas. Dis-nous ce qui ne va pas.

-C’est lui… il était… il devait devenir… un grand…

Elle hoquetait des mots inintelligibles entre ses sanglots.

…mais il...il a tué...tout le monde…pourquoi, pourquoi ? ...Tout le monde…ses propres amis…papa, maman… oncle…pourquoi, pourquoi ?…

-Chut, doucement, ne t’en fait pas.

-…et maintenant… lui aussi… il est mort… fini… je suis toute… toute seule maintenant…

-Non, tu n’est pas seule. Parce que nous sommes là.

C’est ce moment que choisirent Poe et Chewbacca pour rentrer dans le salon.

Immédiatement, le wookie se précipita vers la petite en pleurs et la prit dans ses bras.

Poe fronça les sourcils et questionna Finn du regard.

-C’est pas nous ! Dit Finn précipitamment.

-Que s’est-il passé ?

-Elle s’est mise à pleurer quand Rey a dit qu’elle était une jedi.

Rey, justement, s’approcha de Blue.

-Excuse-moi, mais j’ai besoin de savoir... de qui parlais-tu ?

-Lui, lui… tu ne devines pas ?

-Kylo Ren. Ben…. Soupira-t-elle pour elle-même. Il a tué ta famille ?

-Ma famille… sa famille…

Chewbacca poussa un grognement désespéré.

Finn eu l’air étonné.

-Ta famille, sa famille ; que veux-tu dire ?

Et Rey de demander subitement :

-Comment t’appelles-tu ?

Blue cessa de pleurer et redressa fièrement la tête.

-Je m’appelle Blue Solo.

Je suis la fille d’Han Solo et Leia Organa. Et je suis la sœur de Ben.

*****

Ce fut Finn qui rompit le silence :

-TU ES LA SŒUR DE KYLO REN ?!

-Pfff, non, je suis la sœur de Ben. Bon o.k., biologiquement, c’est pareil ; Mais pour moi… ce type n’est pas mon frère. C’est un croisement entre un rancor et un wampa, avec un casque et un sabre-laser. Et c’est pas la peine de gueuler !

-Euh oui pardon, je comprends.

Il n’était pas le seul à être choqué par cette révélation.

Rey demanda :

-Pourquoi Leia ne nous a jamais parlé de toi ?

Blue haussa les épaules avant de répondre :

-Je ne sais pas. Sûrement pour me protéger. Avant, j’étais avec la résistance. Ma mère m’a fait évacuer en premier de D’Qar. Et, après le fiasco de Crait, elle n’a pas voulu que je revienne. Elle m’avait fait conduire en sécurité sur Chandrilla, mais j’ai fini par aller chercher l’aventure ailleurs, ce qui m’a conduit… à de nombreuses péripéties, et, de fil en aiguille, à ce fameux bar ou vous m’avez retrouvée.

-À propos de D’Qar… commença Poe,

-Nous arrivons à la base ! Termina-t-il.

Blue alla voir dans le cockpit. Une planète couverte d’une jungle luxuriante se profilait à travers la vitre.

-Bienvenu sur Ajan Kloss ! Annonça Poe en amorçant la descente.

*****

Chapitre trois : Nouvelle menace :[]

Ils atterrirent quelque part entre la jungle et les vestiges de ce qui devait autrefois être une cité, et qui servait désormais de base pour la résistance.

Lorsqu’ils sortirent du vaisseau, un petit groupe s’avança vers eux. Poe les interpella :

-Hey ! Ça va toujours ici ?!

-pfff… oui ! Soupira une jeune fille aux cheveux blonds nattés en couronne.

-Ah ! Blue, je te présente Kaydel Ko Connix, ou le lieutenant Connix. Kaydel, voici Blue…

-Enchantée ! Et...oublie le lieutenant, appelle moi Kaydel ! Répondit-t-elle en serrant la main de Blue.

-Ensuite, continua Poe, voici C’ai Threnalli, un de mes amis pilotes. C’ai, je te présente Blue Solo :

Ils se serrèrent également la main, et C’ai posa une question dans une langue inconnue.

-Si je puis me permettre, se permit C3-PO, monsieur Threnalli est un Abednedo.

-Sans blague ! Le railla Blue. On n’avait pas remarqué ! Tu devrais peut-être préciser que je suis une humaine, que tu es un droïde et que Chewbacca est un wookie, au cas où certains n’étaient pas au courant…

-Vous croyez, maîtresse Blue ?

-Mais non, je me moque de toi ! En tout cas, C’ai, je possède quelques rudiments en langue Abednedish, mais pas assez pour répondre à ta question. Dit Blue d’un air navré

C3-PO continua :

-Dans ce cas, je pense que je peux vous être utile. M. Threnalli a demandé si vous êtes la fille de Maître Solo et de la Princesse Leia, ce à quoi j’ai répondu par l’affirmative. Il ajoute qu’il comprend parfaitement le basic, bien qu’il ne le parle pas souvent, et qu’il est enchanté de faire votre connaissance.

-Moi de même ! Répondit Blue en souriant à C’ai.

Soudain, elle reconnu un visage parmi les personnes qui le lui avait pas encore été présentés.

-Hey, Jane !!! S’écria-t-elle

Une femme fine et charmante, aux longs cheveux châtains, et vêtue d’une combinaison blanche s’avança en souriant :

-Je suis ravie de te retrouver, ma petite Blue !

Celle-ci se jeta dans ses bras pour toute réponse.

*****

Rey, Finn et Chewbacca s’éloignèrent du groupe. Rey contemplait la nature en marchant.

-Comme c’est beau… j’adore cette planète !

-Pas moi. Répondit Finn. Comme Rey se tournait vers lui d’un air étonné, il précisa :

-Trop humide.

-Ah ah ah !! Et toi Chewie ?

Il répondit d’un long grognement.

-Heu, désolé, Chewie, mais je ne comprend toujours pas très bien le wookie…

-Pfff, Finn, quand est-ce que tu vas apprendre?! Tu n’es même pas fichu de comprendre ce que dit ton ami ?! Il dit qu’il trouve ça très beau, mais que ça ne vaut pas sa planète natale, Kashyyyk.

-Ah d’accord ! Je ne connais pas Kashyyyk, mais il paraît que c’est une planète-forêt, avec des arbres géants.

-<<Exactement !>> Répondit Chewbacca dans sa langue. Cette fois, Finn n’eut pas besoin de traduction. Le ton joyeux du wookie ne trompait pas.

*****

Une fois que Blue et Jane eurent fini de discuter, cette dernière fut interpellée par Kaydel Ko qui avait besoin d’aide pour réparer un vaisseau. Rose parti avec elles, et C’ai s’éloigna également, en compagnie des droïdes.

Poe et Blue restèrent seuls avec la dernière personne qui n’avait pas été présentée.

Elle était vêtue d’une combinaison, de couleur rouge bordeaux ; c’était certainement une humaine, mais on ne voyait pas son visage, entièrement dissimulé par un casque d’or.

-Je suis ravi de faire ta connaissance, Blue Solo ; Je m’appelle Zorii Bliss. Appelle moi Zorii.

-D’acc’, à condition que tu m’appelle Blue ! Enchantée ! Bon, on fait quoi maintenant ? Demanda-t-elle soudainement à Poe. Celui-ci tourna vivement son regard vers elle, mais elle avait eu le temps de voir ses yeux fixés sur la silhouette de Zorii. Elle le toisa d’un air narquois qu’il ignora.

-On rentre à l’intérieur. Le temps se gâte, et nous avons à discuter de choses plus sérieuses.

-Ah bon, parce qu’il y a un intérieur ? Demanda Blue en haussant un sourcil d’un air dubitatif devant l’espèce de ruine imbriquée dans la falaise. Puis elle regarda autour d’elle en fronçant les sourcils. Mais attends… il n’y a que nous ? Ou sont les autres ? Ou est la résistance ?

-Il n’y a plus de résistance, Blue. Le Dernier Ordre a été vaincu, la Nouvelle République se remet en place. Il n’y a plus besoin de résister.

-Alors pourquoi on est là ?

-Justement, c’est de ça que je voulais qu’on parle ! Répondit Poe, agacé. « Une vrai gamine celle là ; Toujours à poser de ces questions… mais je l’adore ! »

-Mince alors, ne me dis pas que tu vas faire un discours !

Et elle courut rejoindre les autres à l’intérieur en riant aux éclats.

Poe se tourna vers Zorii, dans l’espoir de profiter d’un moment d’intimité, mais celle-ci partait déjà à la suite de Blue. Il haussa les épaules et la suivi tranquillement.

Il commençait à pleuvoir.

*****

Pendant ce temps, Jane, Rose et Kaydel Ko marchaient le long de la falaise.

Kaydel Ko et Rose étaient contentes de se retrouver. Elles discutaient avec animation de tout et n’importe quoi, et s’amusaient beaucoup. Jane restait silencieuse, mais gardait un petit sourire en coin. Puis elles arrivèrent devant un landspeeder en mauvais état, et Kaydel se tourna vers les deux autres :

-Bon, les mécaniciennes, est-ce que vous pouvez sauver ce truc ? Une bande de petites créatures de la faune d’Ajan Kloss a attaqué ce landspeeder, et… bref, vous voyez le désastre…

Elles observèrent avec attention la machine.

-Houlà, il est bien amoché ! Dit Rose

-Amoché, mais pas irrécupérable… compléta Jane. Elle se pencha alors, détacha un instrument de sa ceinture et bidouilla la machine ; elle cliqua sur des boutons, arracha des fils, en ressouda, régla une manette…

-Voilà, c’est bon ! Oh, c’est de la réparation de fortune, mais ça devrait bien tenir !

-Eh bien c’est parfait ! S’exclama Kaydel Ko Connix.

-Oh, ho ! Il commence à pleuvoir… Fit alors remarquer Rose.

-Montez ! On ira plus vite là-dessus ! Dit Kaydel on sautant sur le landspeeder. Rose et Jane montèrent derrière elle tant bien que mal, car c’était un landspeeder à deux places, et Rose dit en riant :

-Je ne crois pas que ce soit adapté pour trois personnes !

-Tant pis ! Il devra bien nous supporter, parce que moi, je ne supporte pas la pluie d’Ajan Kloss ! Répliqua Kaydel en démarrant.

*****

Ils étaient tous installés dans une grande salle, remplie d’écrans qui diffusaient une lumière bleutée. Poe prit la parole d’un air grave :

-Nous sommes donc réunis ici car…

-Il pleut dehors ?! Proposa Blue

-Non, Blue ; et s’il te plaît, ne me coupe pas la parole sinon on y sera encore demain. Je disait donc, nous sommes réunis ici car le Dernier Ordre n’est pas totalement détruit. Après l’euphorie de la victoire, nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers. Pour l’instant rien de grave, mais il reste une menace potentielle. Car il reste des moffs qui ne lâchent pas l’affaire. Vous savez tous que le premier ordre, comme l’Empire, avait installé des gouverneurs sur les planètes et les régions, et des moffs sur des secteurs qu’il avait annexées. Eh bien, ces moffs, du moins une grande partie, ont décidés de garder leurs « possessions ». Et bien sûr, comme ils ont pour la plus part suffisamment de troupes à leurs service, ils ont la force de frappe nécessaire pour contrer une rébellion du peuple.

-Je ne comprends pas, la Nouvelle République ne fait donc rien contre eux ? Demanda Rey

-Comme je le disais tout à l’heure, la Nouvelle République se remet en place. Lentement. Ils sont trop débordés pour s’occuper de ça, et, d’un certain point de vue, cela les arrange bien, car les moffs s’occupent du peuple, et empêchent les débordements.

-Comment peuvent ils fermer les yeux là dessus !? Le peuple est opprimé ! Les moffs ne gouvernent pas, ils tyrannisent ! Ils étaient à la solde du Premier Ordre ! Et s’ils en ont l’occasion, ils n’arrêteront pas leur domination sur une ville, une planète ou un secteur. Nous ne devons pas laisser un nouvel Empire ou un nouvel Ordre se reconstruire.

« Je sais bien de quoi je parle, pensa Rose, qui venait de lancer cette tirade ; Hays Minor, ma planète natale, a été gâchée par la violence du Premier Ordre. Le moff de la planète s’enrichissait grâce au minerai de la planète qu’il pillait, testait ses nouvelles armes sur la population, enlevait les enfants pour en faire des stormtroopers… » Nous ne devons pas les laisser recommencer ; Prononça-elle à voix haute ; et les autres, ignorants le fil de ses pensées, approuvèrent. Poe conclu :

-C’est ce que je pensais également. Nous devons combattre cette nouvelle menace.

*****

-Yahouuu !! Allons leur casser la figure ! Opération liberté ! Longue vie à la résistance !!!

Blue avait lancé ça en sautant sur ses pieds, prête à partir sur le champ.

-Merci Blue, nous avons compris ton… envie de participer. Mais rassieds toi, nous devons encore mettre au point d’autres… détails.

-Ah oui, c’est vrai. T’as un plan ?

-Non.

-Cool, on improvise, quoi !!

-Non.

-Bon, bon, allez-y, faites votre « mise au point » !

Alors que tous discutaient de ce qu’il convenait de faire, Blue ne prit pas part à la conversation. Laissant ses pensées dériver, elle se souvient de ce qui avait été dit plus tôt ; cela lui rappelait quelque chose qu’elle avait entendu ; quelque chose d’important…

-À quoi penses-tu ? Demanda Rey, intriguée.

Les autres se retournèrent vers Blue.

-Je viens de me souvenir de quelque chose que j’ai entendu, un jour, dans le bar sur Atzerri. Vous voyez, l’avantage de traîner dans des endroits comme ça, c’est qu’on apprend parfois des choses intéressantes. Bref, j’ai entendu parler... du Nouvel Ordre.

-Et… qu’est ce que c’est ? S’enquit Rey

-D’après ce que j’ai compris, un moff plus malin que les autres a rassemblé les vestiges du Dernier Ordre, quand il a comprit que celui-ci était vaincu. Ainsi, contrairement a ce que vous disiez tout à l’heure, il me semble que ce n’est pas à plusieurs gouverneurs indépendants, mais à un regroupement des forces restantes du Dernier (et du Premier) Ordre que nous avons affaire. Et ça s’appelle le Nouvel Ordre.

Un grand silence s’ensuivit. Puis Poe reprit la parole :

-Es-tu sûre ? As-tu d’autres informations ? Ce que tu avances est…

-Désolé. Quand je l’ai entendu, je n’en avait pas mesuré l’importance. Je l’ai rangé dans un coin de ma tête, et je l’ai oublié. Je ne l’avait pas vraiment pris au sérieux…

-Ah bon, parce qu’il y a des choses que tu prends au sérieux ?

Quelques rires résonnèrent dans la pièce.

Poe secoua la tête en levant les yeux au ciel et reprit plus sérieusement :

-Bon, donc, c’est un peu plus grave que ce qu’on pensait, parce que comme le disait Rose tout à l’heure, nous ne devons pas laisser un Nouvel Ordre se reconstruire. Première étape : Raté ! Tant pis, on continue. Et si on essayait de frapper dans le commandement principal ? Blue, tu as bien dit que c’était UN moff qui était à la tête de tout ça ?

-Oui.

-Dans ce cas, on dégomme ce type, et les autres seront trop déstabilisés et abandonneront tout. Imaginez, tout leurs leaders se font tuer. Seuls ceux qui ont de l’ambition mêlée à l’intelligence sont dangereux. Les autres profitent simplement du régime en place, mais ils prennent peur et s’affolent dés que leur petit confort s’effondre. Ils ne seront pas difficiles à maîtriser. Si ce moff n’avait pas reprit les choses en mains, ils se seraient terrés dans leurs trous, et on n’en aurait plus entendu parler. Blue ! Connais-tu le nom de ce moff ?

-Non. Les gens que j’ai... espionnés ne le savaient pas eux-mêmes.

-Mmmm, il est malin, il reste discret. Je pense que la première chose à faire est d’en apprendre plus sur cette organisation…

Chapitre quatre : Sauvetage :[]

Six vaisseaux s’envolèrent le la planète Ajan Kloss.

Trois x-wing trouèrent l’espace de leur pointe élancée ; D’abord un x-wing orange et blanc, avec une note de bleu, avec un droïde rond au couleurs du vaisseau, piloté par Poe Dameron ; puis un x-wing blanc et rouge, quand à lui piloté par C’ai Threnalli ; et enfin un x-wing blanc et bleu, qui fit un petit looping comme si son pilote avait un soudain un accès de joie, ce qui était effectivement le cas, car il s’agissait de Blue Solo, accompagné de R2D2 qui poussait des bip-bip surexcités.

Un y-wing modifié de couleur bordeaux, le Comeppance, piloté par Zorii Bliss, les suivait, ainsi qu’un vaisseau argenté, portant le nom de Shooting Star, qui ne correspondait à aucun vaisseau connu, et dirigé par Jane ; et enfin le fameux Millenium Faucon, avec à son bord Chewbacca, Rey, Finn, Rose, et C3 PO.

*****

La voix de Poe résonna dans tout les vaisseaux en même temps lorsqu’il parla dans son interphone :

-Direction Atzerri, les gars, préparez votre hyperdrive !

Zorri lui répondit immédiatement :

-Je suis toujours persuadée qu’on fait fausse route, on ne trouvera pas d’informations sur Atzerri…

-C’est notre seule piste, Zorii. Blue a entendu parler du moff là-bas !

-Et donc, tu comptes fouiller la planète à la recherche de deux gars que Blue a croisée dans un bar, et qui d’ailleurs ont peut-être déjà quittés la planète !?

-Heu… ouais… enfin, non, mais je suis sur qu’on peut trouver des informations là-bas, car c’est le seul endroit ou on a entendu parler du moff, et qui sait, peut-être que son « repère » n’est pas loin d’Atzerri !

-Tu rêves trop…

Mmmm, je rêve trop, hein ? Pensa Poe ; Tu sais que je te vois souvent dans mes rêves, Zorii ? Peut-être que tu t’en fiches, tout simplement… Allons, ressaisis-toi, Poe Dameron, ce n’est pas le moment, là, on a une mission à réaliser !

-Poe ? Je capte un message de détresse ! Dit soudain Rey à travers l’interphone

-Moi aussi je le vois ! S’exclama Blue. Attends, je regarde…

Sur les écrans de chaque vaisseaux, un hologramme s’alluma.

L’image d’une sorte de singe à deux bras se mit à parler :

-Je m’appelle Kartaan, je suis originaire de la planète Ardennia ; si vous recevez ce message, je vous en supplie, venez nous aider ; des hommes armés et sans pitié nous ont colonisés. Non contents de nous piller, ils détruisent notre planète et massacrent quiconque s’oppose à eux.

L’image se troubla et disparue.

-Qu’est-ce qu’on fait, Poe ? Demanda C’ai, dans un assez bon basic (pour une fois). Mais avant qu’il n’ai pu répondre, Blue s’exclama :

-On dirai qu’il y a du grabuge chez monsieur double-bras ! Elle vira alors dans la direction qu’indiquait son ordinateur de bord, vers Ardennia.

-Blue, reviens ! Appela Poe. Mais Rey et Chewbacca, à bord du Faucon, prirent la suite de la jeune fille :

-Elle a raison, nous devons aider ces gens !

Poe pesta contre l’impatience de Blue, mais comme il avait oublié d’éteindre son interphone, tout le monde l’entendit. Jane explosa de rire, et C’ai répliqua :

-<<C’est drôle, elle me fait penser à quelqu’un...>>

-Ne me dis pas que tu parle de moi ? Demanda Poe, faussement offusqué.

-<<D’accord, je ne dis rien, alors !>>

Puis tout les vaisseaux sautèrent à la suite du x-wing. Quand ils eurent rejoint Blue, celle-ci s’exclama :

-En avant, Escadron Liberté !!

Zorii lui demanda :

-Escadron Liberté ? D’où est-ce que tu sors ça ?

Blue haussa les épaules (ce qui ne servait à rien, puisque personne ne pouvait la voir) :

-J’sais pas, je trouve que ça sonne bien, non ? Escadron liberté ; pour les défenseurs de la liberté, quoi… Et elle ajouta, à l’intention d’ennemis invisibles : Préparez vous les gars, ça va chauffer !

*****

Dès le départ, ça commençait mal. Ils étaient venus sauver une planète aux mains de types dangereux ET nombreux Et armés, et « l’escadron liberté » s’était direct jeté dans la gueule du wampa.

Pour un assaut discret, c’est raté, Pensa Poe. Mais ça ne veux pas dire que la bataille est terminée ! Reste juste à survivre à l’assaut direct…

Une nuée de chasseurs TIE entoura le groupe de résistants. Les tirs fusèrent de partout. Heureusement, les pilotes étaient habitués à ce genre d’attaque. Ils manœuvrèrent de façon à éviter tout les tirs, sauf le Faucon, qui, lui, était trop gros pour ce genre de manœuvres. L’équipage du Faucon annula donc l’option « éviter les tirs » et se mit en mode « attaquer les assaillants ».

-Finn, Rose, allez aux tourelles de tir !! Cria Rey, à bord du vaisseau. Et C3 PO, tu dégages du passage ! Ajouta-elle

Mais le pauvre C3 PO était déjà bousculé par Finn et Rose qui se précipitaient vers les tourelles. Le droïde était complètement paniqué :

-Mon dieu, nous sommes attaqué ! C’est la fin ! Pauvres de nous !

Le temps que Finn et Rose s’installent et commencent à tirer, les autres vaisseaux du groupe avaient déjà dégommés de nombreux assaillants.

Mais c’était le x-wing de Poe qui faisait le plus de ravage dans le camp ennemi.

Même Zorii devait bien l’admettre, cet homme était un as du pilotage. Son vaisseau virevoltait, pourfendant les air de sa pointe fine. Il évitait aisément tout les tirs ennemis et tirait sans jamais rater sa cible.

Mais la chance ne peut pas toujours être du côté des héros.

Blue avait plus de difficultés à tenir sous le feu ennemi.

Un tir atteignit sa cible, et l’aile x de Blue, privé d’une aile et d’un moteur, chuta vers la planète.

Ses amis la regardèrent tomber avec un sentiment d’inutilité.

-Blue ! Redresse toi ! Sinon tu vas t’écraser ! Cria Poe à travers l’interphone.

-Mais c’est ce que j’essaye de faaaaiiiiiiiire!!! Répondit-elle en tirant sur le manche. Et R2, arrête de crier, tu ne me fait que paniquer encore plus ! Et si tu peux m’aider, vas-y, espèce de droïde astromec qui ne sert à rien !

Il n’en fallait pas plus pour motiver le droïde. Il se mit à travailler à toute vitesse, bien décidé à prouver à sa maîtresse qu’il servait à quelque chose ; et accessoirement, à les sauver tout les deux du crash.

Grâce au droïde, le vaisseau perdit un peu de vitesse.

-Merci, R2 ! Dit Blue, avant de s’apercevoir avec horreur de la proximité du sol.

Le vaisseau s’écrasa en fauchant plusieurs arbres au passage, et fini son atterrissage dans une clairière (qui ressemblait plus à un champ labouré après le crash du vaisseau).

*****

Dans les airs, la bataille continuait de faire rage.

Mais les résistants, malgré leur petit nombre, prenaient le dessus. Bientôt, il ne resta plus que trois chasseurs plus tenaces que les autres, mais quand les pilotes se rendirent compte qu’ils n’étaient plus que trois, ils battirent en retraite.

-Bien joué les amis ! Dit Rey aux autres. Maintenant, filons vite voir Blue. J’espère qu’elle n’a pas eu trop dégâts…

Zorii ajouta :

-Nous devons nous dépêcher, les chasseurs doivent être partis chercher du renfort, ils ne nous laisseront pas tranquilles très longtemps !

Tout les vaisseaux volèrent jusqu’à une colonne de fumée et se posèrent un peu plus loin.

Les passagers descendirent et marchèrent prudemment vers l’épave.

N’apercevant aucun signe de vie, Rose commença à s’inquiéter.

-Elle ne serait tout de même pas…

Elle n’osa pas terminer sa phrase. Mais Rey la rassura :

-Non, je sens toujours sa présence à travers la force.

Mais le cockpit était vide. R2-D2 n’était pas là non plus.

Poe se frappa le front soudainement.

-C’est pas vrai ! Elle est partie sans nous attendre !

Jane posa un doigt sur la bouche de Poe en fronçant les sourcils.

-Chuuuut ! Il y a quelque chose…

Dans le silence, un bruissement de feuillage se fit entendre.

Finn se retourna brusquement et pointa son blaster sur…

Un singe à quatre bras. Un Ardennien.

-Qui est tu ? Demanda Finn sans baisser son arme.

L’ardennien recula d’un air apeuré. Rey intima à Finn de baisser son arme.

-Tu l’effraye. Et il est inoffensif. Comment t’appelle-tu ? Demanda-t-elle à l’être face à elle.

-Je...je m’appelle Drissh. Qui êtes vous ? Que voulez vous ?

-Nous sommes venus vous aider. Nous avons reçu un appel de détresse indiquant que des hommes vous colonisaient.

L’ardennien nommé Drissh la regarda avec de grands yeux pleins d’espoirs.

-Nous aider ? Je vous remercie, votre aide est la bienvenue. Notre planète est peu connue, et nous n’avons guère de contacts avec l’extérieur. Peu des nôtres parlent votre langue. Mais… Vous n’êtes que six ?

-Nous avons perdu une camarade. Elle était dans ce vaisseau mais elle s’est fait touchée pendant la bataille spatiale… Nous étions en train de la chercher.

Dissh pencha la tête sur le coté d’une curieuse façon, puis il se retourna.

-Suivez moi ! Dit-il simplement.

Les résistants échangèrent un regard, puis tous le suivirent.


À suivre...

Pages liées :[]

Advertisement